ACCUEIL MISSIONS PLAN D'ACCÈS











    ÉCONOMIE

L'information économique et financière

Covid : le Medef ne veut plus du « stop and go »
Date : 20/04/2021
En déplacement mardi à Rueil-Malmaison, le président de l'organisation patronale, Geoffroy Roux de Bézieux, a insisté sur le fait que l'échéance de la mi-mai pour la réouverture de certaines activités fermées soit tenue.
Vaccination : la France ne peut pas se passer d'AstraZeneca à court terme
Date : 20/04/2021
La France va grandement bénéficier des livraisons supplémentaires de Pfizer. Mais pour tenir son calendrier de vaccination en mai-juin, elle aura encore besoin des autres produits autorisés.
Vaccination : des coupe-file pour une vingtaine de métiers à partir de samedi
Date : 20/04/2021
La concertation de mardi a débouché sur un accès prioritaire pour 400.000 personnes exerçant un métier particulièrement à risque. Mais elles devront avoir plus de 55 ans, classe d'âge déjà entièrement éligible, et se verront administrer de l'AstraZeneca.
Vaccination : vers une priorité aux salariés les plus exposés au virus
Date : 19/04/2021
La ministre du Travail, Elisabeth Borne, réunit ce mardi les partenaires sociaux pour définir les métiers qui bénéficieront d'une priorité de vaccination. Avec en ligne de mire les emplois dits de « deuxième ligne ».
Emploi, vaccins, aides : le gouvernement concerte tous azimuts pour préparer la sortie de crise
Date : 19/04/2021
La ministre du Travail a annoncé lundi la prolongation d'un mois des allocations pour les chômeurs en fin de droits. Elisabeth Borne reçoit ce mardi les partenaires sociaux pour débattre des professions prioritaires à la vaccination, et jeudi pour plancher sur le calendrier de sortie des aides d'urgence.
ENA : « Le côté bureau de placement des grands corps, qui ne bénéficie qu'à une minorité, c'est fini », prévient Amélie de Montchalin
Date : 18/04/2021
La ministre de la Transformation de la Fonction publique détaille aux « Echos » le contenu de la réforme de la haute fonction publique, annoncée le 8 avril par Emmanuel Macron, et inscrit dans l'ordonnance dont elle vient de transmettre le projet aux syndicats. Revendiquant une fidélité à « l'esprit » de la réforme de 1945, Amélie de Montchalin promet à chaque haut fonctionnaire « un accompagnement et si nécessaire des formations » pour « construire son parcours de carrière ».

haut de page









© 2009-2021 - Les Echos Publishing - mentions légales et RGPD